Relooking de meubles anciens en Maine-et-Loire et Indre-et-Loire

Ne pas confondre maie et pétrin !



Au premier coup d’œil, il est difficile de distinguer une maie d’un pétrin, mais quelle est donc la différence ?

La maie…

Anciennement, dans les campagnes, on ne cuisait le pain qu’une fois par semaine, et, bien souvent même, une ou deux maisons seulement, dans un village, disposaient d’un four à pain et cuisaient pour les maisons avoisinantes.

Une maie pour conserver le pain…

Ce pain, il fallait donc le conserver… en effet, il peut sécher trop vite et devenir dur, ou, au contraire, il peut absorber trop rapidement l’humidité ambiante, et devenir pâteux. Et puis, il intéresse beaucoup les petits rongeurs.

Une maie pour conserver le pain

D’où l’invention de la maie : un coffre rectangulaire, large et profond, avec un dessus rabattant, à charnière.

Selon les régions et les époques, cette maie a connu diverses variations, certaines formant armoire en dessous, ou disposant d’un large tiroir en partie basse.

….et la farine

En plus d’être destinée à conserver le pain, la maie pouvait aussi conserver la farine, pour les mêmes raisons : protéger de l’humidité et des rongeurs !

Ce meuble rustique est apparu aux alentours du quinzième siècle et, dans certaines régions, la Haute-Marne et la Touraine, par exemple, il est encore utilisée comme meuble de rangement.

Dans les maisons très pauvres, Il arrivait que la maie soit placée au milieu de la cuisine, et serve donc, également, de table.

…et le pétrin !

Par extension, on a tendance à qualifier également, et abusivement, de « maie » un autre meuble, également rectangulaire, également large et profond, également muni d’un plateau à charnière, mais dont le coffre n’est pas formé de côtés plats, mais arrondis. Et ce meuble ne servait pas à conserver le pain, mais à le pétrir.

Pour pétrir

En réalité, ce n’est donc pas une maie, mais… un pétrin !

Bien que… bien que, pour faciliter les choses, le Larousse a repéré que le mot « maie » est aussi un terme régional qui, dans les régions concernées, nomme un « coffre sur pied qu’on utilisait autrefois pour pétrir et conserver le pain ». Et voilà donc, dans ce cas, les fonctions de pétrissage et de conservation attribuées à un seul et même meuble !

Généralement fabriqué dans un très bon bois, ces pétrins ont, eux aussi, traversé les âges, et ils ont, eux aussi, désormais trouvé une fonction de meuble régional de rangement.

Relooking d’une maie… ou d’un pétrin !

En l’occurrence, qu’il s’agisse de maie ou de pétrin, le relooking de meuble ne consiste pas à leur donner une autre image, mais, en y découpant une petite porte à charnière retenue par des chaînettes, ou en mettant le bois et les motifs en valeur par un sablage soigneux avec une teinte noir anthracite pour le couvercle rabattant, par exemple, à en faciliter leur nouvel usage, et à leur conférer une fonction tout aussi décorative qu’utilitaire !
(Voir une réalisation avec le relooking de cette maie ouvragée ).

Relooking de maie et de pétrin par les Meubles de Sébastien

Mon métier, c’est donner une nouvelle vie aux meubles… y compris les vôtres ! Vous découvrirez plus de 150 meubles relookés dans ma galerie !

Vous avez un projet de relooking de meuble ancien ?

Contactez-moi, directement au 06 31 54 03 41 ou via la demande de devis sur photo.

Nous pouvons aussi nous voir lors d’une brocante où j’expose, Tours, Angers, Chinon, Montsoreau, ou Richelieu. Je travaille en régions Pays de la Loire et Centre Val de Loire et au-delà par transporteur.

Mes derniers meubles relookés en vente

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je confirme avoir pris connaissance de la politique de confidentialité et autorise Les meubles de Sébastien à utiliser mes données pour traiter ma demande.