Relooking de meubles anciens en Maine-et-Loire et Indre-et-Loire

Techniques : le relooking de meuble



technique de relookinng

Tout nu !

Pour relooker un meuble, la toute première étape consiste à le mettre… tout nu !
Il s’agit de démonter tout ce qui est amovible : ferrures, serrures, poignées et boutons, gonds, vitres quand il y en a, mais aussi tiroirs, portes, corniches éventuellement… bon, on y voit plus clair !

La préparation du bois

Évidemment, avant de se lancer, on a défini à l’avance ce que l’on allait faire : garder du bois naturel, appliquer une ou plusieurs peintures, réaliser une céruse, un badigeon…

C’est cette décision, ou ces décisions, qui vont ensuite guider la façon de faire pour l’étape suivante : le sablage. Selon le résultat envisagé, on va pratiquer un simple ponçage, ou un sablage léger, ou bien, au contraire, on va insister pour jouer ensuite avec les veines du bois, ses parties dures, et ses parties tendres.

Sous-couches, couches, et égrenages.

Sous-couche, toujours ! Et, selon le type de bois et le résultat recherché, il va y en avoir une ou plusieurs.
De toute façon, après chaque sous-couche, il y a une opération d’égrenage, pour être bien certain que la surface soit parfaitement lisse pour recevoir la couche suivante.
Même chose entre les couches proprement dites.
Évidemment, ces opérations de mise en couleur peuvent être plus ou moins longues… s’il y a des moulures avec lesquelles on veut jouer, s’il y a des bordures, des motifs, il faut réserver, protéger, et c’est long et minutieux !

Cirer, lustrer…

Et puis on arrive aux dernières opérations. Dans certains cas, les peintures vont être « vieillies » de différentes façons, dont un ponçage très léger sur les angles et reliefs, par exemple. Puis, après un dernier égrenage, les peintures vont être cirées, puis lustrées.

Les parties conservées « bois » vont, elles aussi, être adoucies une dernière fois pour le toucher, avant d’être cirées, incolore ou pas, puis lustrées.

Et puis, à ce stade, il n’y aura plus qu’à remonter tout ce que l’on avait démonté au préalable : les ferrures, les serrures, les boutons et poignées (souvent changés au passage en fonction du nouveau « look » !), les portes, vitres éventuelles, corniches, etc…
Résultat ?

Et bien vous pouvez voir environ 150 exemples de mes meubles relookés, des commodes, des buffets, des armoires, des tables et tables de nuit, et des farandoles de petits meubles, entre autres, dans la partie “Mes réalisations”. Promenez-vous, notez des idées, et… contactez-moi !

Mes derniers meubles relookés en vente

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je confirme avoir pris connaissance de la politique de confidentialité et autorise Les meubles de Sébastien à utiliser mes données pour traiter ma demande.